Des amis, un flacon de vin, du loisir, un coin parmi les fleurs ... je n'échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir.
Hafez (1325-1390), poète persan.

mercredi 29 mai 2013

Faux makis apéritifs





Rapide et efficace, le maki de concombre est une pause fraîcheur à l'heure de l'apéro!

Vous pelez votre concombre et coupez de petites portions.A l'aide d'un évidoir, ôtez l’intérieur.

Vous devez couper votre surimi à la même longueur. Logez votre surimi sur une petite feuille de laitue.
Puis insérez dans le concombre le surimi/salade. Recoupez la salade qui dépasse et ajoutez du persil finement ciselé.
Proposez de la mayonnaise ou une sauce aux fromage blanc et fines herbes.

Évitez les "gros" concombres, une largeur excessive ne sera pas agréable pour une collation. 

Chez Anne-Laure T , on prend en photo toutes les collations pour partager avec les autres!!

dimanche 26 mai 2013

Marché de Marcigny

Nous possedons, dans ma commune, un magnifique marché
ou plutôt le plus grand centre commercial à ciel ouvert.
Pour le weekend de la Pentecôte, je me suis rendue à 7h30 sur la place du Cours pour suivre l'installation des forains.
Il faut savoir que ce marché s'articule en plusieurs zones. Une zone horticole, une zone équipement de la personne, équipement de la maison et habitat, producteur locaux, alimentation, animaux vivants,....
Et celà sur trois places: Place du Cours, Place Reverchon et la Place des Halles.






Vous trouverez la liste des marchands ICI


video

Le marché côté animaux vivants, incroyable le bruit et l'ambiance!! Et il n'est que 8H30...







Rendez-vous lundi prochain pour un nouveau tour du marché!

samedi 25 mai 2013

Livre en tête





Les CBPT ,ou culture bibliothèque pour tous, organise chaque année un défi lecture nommé "livre en tête".
En proposant sur 6 catégories différentes, des lectures riches et variées, 
la bibliothèque incite les enfants à lire et à donner leur avis.
Chaque enfant vote pour "son" livre préféré  et tous les votes du pays sont comptabilisés.
Hier, à Marcigny, les enfants ont découvert les livres qui ont été élus par eux et 
tous les enfants votants de France!
Vous trouverez tous les détails ICI

Pour les livres, retrouvez Cerise,  Les A.U.T.R.E.S et Boule à Zéro sur le blog!

Bon weekend à tous et bonne fête à toutes les mamans!


mercredi 22 mai 2013

Cheesecake enfin presque....


Cela faisait un moment que je souhaitais réaliser un cheesecake. Après moult recherches, je me suis lancée!
Sauf que je me suis un peu ratée! 
En effet, pour ce gâteau, il faut un moule à bord haut et donc pas trop large. J'ai utilisé l'inverse...
Au moins je sais maintenant ce qu'il faut faire.
Au niveau du goût, c'est vraiment bon et mon mari qui aime les cheesecake ou autre St Amour, a adoré et quasiment tout mangé tout seul!
Mais comme vous le constatez sur la photo, il n'est pas joli du tout!




INGRÉDIENTS:
500 g de fromage blanc
300 g de fromage type St Moret
160 g de sucre poudre
1 cuillère à café de canelle
2 pommes râpées
2 citrons (jus)
2 boîtes de LU
200 g de beurre fondu

Réduire les gâteaux en miettes. Ajoutez le beurre, mélangez bien. Ajoutez le jus de citron.
Vous devez l'étaler au fond d'un moule recouvert d'un papier sulfurisé. Tassez avec une spatule en bois.
Réservez au frais.
Dans un saladier, mélangez au fouet le fromage et le fromage blanc. Ajoutez le sucre, la cannelle et les pommes râpées.
Préchauffage 180°C
Sortez le moule du frigo et étalez la crème dessus.
Cuisson 15 minutes. Redescendez la température à 100°C, poursuivez la cuisson pendant 1 heure.
Laissez refroidir et placez au frais 4 heures au moins.

La quantité de petits beurre varie en fonction de la taille du moule. 



Par contre Anne-Laure T  on cuisine un jarret de veau....Vu qu'au niveau saison c'est le monde à l'envers!

lundi 20 mai 2013

Jésus Rafael Soto



L'art contemporain m'était complètement étranger avant que ma commune, Marcigny, organise la manifestation "Biennale d'Art Contemporain". L'année passée, elle a d'ailleurs fêté son dixième anniversaire.


Je dois l'avouer, j'ai toujours été attiré par les œuvres et créations quelque soit la période ou le mouvement.
Pour comprendre le contemporain, j'ai suivi des visites guidées et j'ai ouvert grand mes yeux et mon esprit.
J'ai même suivi une formation "express" de médiatrice.
Alors dans ce contexte, vous comprendrez que je suis à l'écoute lorsque des émissions TV parlent de nouvelles expositions à Paris comme "DYNAMO" au Grand Palais.

Tout cela pour vous expliquer que jeudi soir, j'ai eu la surprise de découvrir juste à côté de chez moi, une oeuvre d'art de SOTO!!!
L'oeuvre vue à la TV la semaine précédente était là devant moi!!
Voici "Pénétrable Bleu BBL"









Pour les infos pratiques, sachez qu'à partir du 1er Juin le centre d'Art Contemporain présente une nouvelle exposition:



Pour l'anecdote: 
Je suis à la maison devant mari et enfants et j'explique en long et en large "combien c'est fOrmidable et incroyable que cette oeuvre soit ici à Marcigny!!!!"
Le lendemain, mon plus jeune fils,Thomas, en rentrant de l'école avec sa mamie passe devant et lui dit d'un air détaché: t'as vu mamie, c'est du lard!
Que voulez-vous que je dise après ça?




samedi 18 mai 2013

Ensemble, c'est tout




J'ai commencé ma lecture en traînant les pieds. Les histoires de gens paumés qui traînent des tonnes de casseroles, j'en ai lu et relu.
Et puis doucement, je me suis attachée aux personnages. J'ai cru en eux, à leur possibilité de s'en sortir.

Pourtant, ils sont vraiment brisés, cassés par la vie. Mais ensemble, ils vont se reconstruire, se construire.

La famille improbable qu'ils vont fonder va servir de remède contre les coups qu'ils ont reçu.

Elle, c'est Camille. Elle a des "cailloux" dans le ventre qui l'empêche de manger, de respirer. Elle a un don incroyable de pouvoir dessiner, croquer les personnes qu'elle croise. Mais même ça elle ne peut plus.

Lui, c'est Franck. Il est cuisinier. Un très bon cuisinier, très doué. Mais parler, il ne sait pas. Il hurle, il crie et jure beaucoup. Il travaille tout le temps. Et un jour, sa mémé Paulette doit être placé dans un mouroir une maison de retraite. Et il en crève de cette situation.

Lui, c'est Philibert. Grande famille de la noblesse, élevé à l'abri de la vie moderne, à l'abri du petit peuple.
Il zozote, ne sait comment sortir de cette vie trop serrée, trop étriquée. Il vit dans un appartement qui appartient à la famille et doit l'occuper le temps des problèmes de succession.
Philibert va accueillir Franck, puis Camille et pour finir mémé Paulette et redonner un sens à sa propre vie en créant sa "famille". Et en faisant cela, sans le savoir, ensemble ils vont tous s'en sortir. 

Je ne vais pas vous dire que j'ai souri, que j'ai même ri, que j'ai pleuré aussi. 
Je ne vous dirais pas que ce roman fait du bien, donne envie de croire que les torchons ça peut se mélanger avec les serviettes.
Simplement, je vous dirais de lire ce livre.

mercredi 15 mai 2013

Risotto au cabillaud





INGRÉDIENTS:
200 g de riz
1 bouillon de cube légumes du soleil
2 beaux filets de cabillaud
deux carottes râpées
200 g d'haricots plats surgelès
Parmesan
Poivre


Dans un demi litre d'eau très chaude, faites fondre le bouillon de cube.
Dans un peu d'huile d'olive, faites revenir votre riz jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Puis ajoutez le bouillon ainsi que le poisson. Doucement mélangez et ajoutez encore du bouillon.
Le poisson va se détacher en petits morceaux. Poivrez.
Maintenant, ajoutez les carottes et les haricots plats. Ajoutez du bouillon au fur et à mesure de la cuisson.
Lorsque le riz est cuit, le temps de cuisson est variable suivant le type de riz, ajoutez le parmesan et servez.

Je ne sale pas car dans les bouillons de cube, il y a du sel. Mais vous pouvez le proposer aux convives sur la table.




Anne-Laure T te propose un mook. 
Si tu veux savoir ce que c'est, rendez-vous dans les mercredis gourmands!

lundi 13 mai 2013

Cuisine de mes rêves



Je suis comblée car ma cuisine est "parfaite"! La voici en photos:

















Petits détails: affiche en bois venue de Londres, affiches publicitaires en métal  et un petit coin de Bretagne pour ma boîte à gâteaux.







samedi 11 mai 2013

Mamie Gangster






Ben en a plus que marre de passer ses vendredis soir chez sa grand-mère. 
Elle n'est pas drôle à rester là sur son fauteuil....En plus, elle le couche tôt. 
Et le plus horrible c'est qu'elle pète et elle pue!
Mais ce qu'il va découvrir va changer sa vision d'elle. En effet, dans le fond de la boîte à biscuits, il y a des bijoux, beaucoup de bijoux....
Alors les soirées chez mamie vont changer du tout au tout!!

Ce roman est à la fois hilarant et touchant. 
Grands et petits ne resteront pas insensible à la relation entre ces deux personnages.

Bonne lecture!

mercredi 8 mai 2013

Trio de fraises


Attention 100eme des Mercredis Gourmands aujourd'hui!! 
Alors pour l'occasion, j'ai trouvé des fraises (françaises) et imaginé un dessert tout en douceur....
Bon Anniversaire Anne-Laure T. en espérant que ce dessert te plaira!





Pour cette recette, il faut:
200 g de fraises
250 g de fraises au sirop
fraises tagada
25 cl de crème semi-épaisse
quelques meringuettes à la framboise (ou macarons)




Je place la crème au congélateur. Pendant ce temps, je mixe les fraises au sirop (en purée).
Je coupe en 4 les fraises Tagada pour en avoir quatre morceaux par verre.
Dans chaque verre, je dépose deux meringuettes que j'avais coupé en deux avant.
Je prends ma crème et je la verse dans un grand saladier,  je la fouette au fouet électrique jusqu'à obtenir une sorte de chantilly. Puis je verse dessus ma purée de fraises et fouette de nouveau. 
J'en verse sur les meringuettes une louchette.
Mes jolies fraises sont passées sont l'eau fraîche, je les ai équeutées et coupées en 4.
Je les place délicatement sur ma crème, puis je reverse un peu de crème et ajoute quelques petits morceaux de Tagada (3 ou 4) et recouvre de crème.
En décoration, je dépose des morceaux de fraises avec une Tagada entière.










Les morceaux de fraises Tagada sont comme des surprises au cœur de la crème et l'utilisation de fraises au sirop permet de ne pas sucrer. Mais rien ne vous empêche de le faire!

lundi 6 mai 2013

Un petit tour à Paris


La semaine dernière, je suis allée quelques jours en région parisienne.
J'ai profité de mon séjour pour jouer les touristes à Paris en emmenant mes enfants visiter la rue de la Paix, boulevard des Capucines et son célèbre Olympia, l’Opéra.   
C'est donc dans ce quartier que j'ai pour la première fois dégusté la cuisine libanaise.




Nous avons donc poussé la porte de "NOURA".
Si il est vrai que les serveurs sont loin d'être des plus aimables, en revanche les produits servis sont frais et les assiettes bien garnies. Comme vous pouvez le constater du reste!


Après réflexion, mon choix s'est porté sur une assiette gourmande réunissant plusieurs spécialités.
Le tabouli a été une vraie et bonne surprise.
A base de persil, de menthe, de tomate et de boulgour, c'est excellent! Je vais d'ailleurs sous peu de temps vous en donner la recette.
Je connaissais le hommos (purée de pois chiches) ainsi que le moutabal (caviar d'aubergines).
Safiha, fatayer ou kebbé, un festival de saveurs dont j'ai fait la dégustation avec grand plaisir.

Tout était parfait et je vous invite à tenter l’expérience au plus vite!
Saha ftourek!!

samedi 4 mai 2013

La Liste de mes envies




La lecture de ce roman est un pur bonheur. L'écriture est différente, comme un journal ou un blog.
L'histoire est celle d'une mercière, Jocelyne, qui a deux enfants, un mari et un blog.
Ses deux amies jouent au loto en lui contant par le menu "tout ce qu'elles feraient si elles gagnaient".
Jocelyne est une femme ordinaire qui a eu deux enfants et qui a eu le deuil d'un bébé mort-né.
Cet ange parti trop tôt a tout déréglé dans son couple. Elle a perdu espoir de prince charmant et de vie de "rêve" de styliste d’antan. 
Et puis un jour, elle se laisse convaincre de jouer elle-aussi. Et elle gagne....

Mais est-on plus heureux quand on est riche? Qu'elles sont les conséquences lorsqu'on gagne une petite fortune? Et si on listait nos envies, seraient-elles si excentriques? 
On a moins de besoin et plus d'envie quand on est millionnaire. 
Et puis si on décidait de ne pas encaisser le chèque.

Jocelyne rencontre joie et amour avec un blog et ses lectrices, bonheur avec sa fille qui réalise ses films.
A-t-elle besoin de tout cet argent?

Entre joie et tristesse, l'histoire nous emporte dans un tourbillon d'incertitude. Le sourire sur les lèvres ou quelques larmes, nous ne pouvons pas être indifférent au sort de Jo.

Je vous recommande cette lecture !



mercredi 1 mai 2013

Salade du 1er Mai





Tout d'abord, je vous offre ce joli bouquet de muguet ou clochettes des bois pour ce premier jour de Mai.

Comme vous le savez, je me suis absentée quelques jours et je n'ai pas eu accès à internet durant ce laps de temps et je suis donc un peu en retard sur mes publications! J'espère que vous me pardonnerez(?).



Ce midi, j'ai cuisiné une salade à base de tomates, d'oignon rouge, de champignons de Paris crus, de dés de jambon assaisonnée de vinaigre de vin et balsamique, sel, poivre et huile de tournesol.
J'ai mis mon four position grill. Puis j'ai disposé des lamelles de mozzarella sur mes assiettes.
J'ai passé rapidement sous le grill pour faire fondre le fromage. Ensuite j'ai ajouté de la salade verte.
A servir dès la sortie du four!

Fausse bonne idée: la salade verte doit venir après le four sinon le résultat est ...hum... très décevant. 

Ah j'oubliais, chez Anne-Laure T le mercredi gourmand se passe dans son potager. 
Allez y faire un saut si le cœur vous en dit!