Des amis, un flacon de vin, du loisir, un coin parmi les fleurs ... je n'échangerai pas cette joie pour un monde, présent ou à venir.
Hafez (1325-1390), poète persan.

vendredi 29 mars 2013

Pâques à table....




Dans les vitrines de nos chers chocolatiers (ici la Maison Sylvain Chervier à Marcigny), on peut constater qu'il y a eu une certaine évolution dans les créations pour nos enfants.

Mais dans nos assiettes, qu'est-ce qui a réellement changé depuis 3 ou 4 décennies?

Un premier constat, le gigot d'agneau est présent dans nos assiettes depuis fort fort longtemps!

Mais pour le reste??

Pour les repas festifs dans les années 70, vous trouviez sur les tables à l’apéritif (et oui nous prenions nos apéritifs à table) des cacahuètes, du saucissons sec et en boisson pour les enfants limonade et sirop (moi c'était sirop d'anis).
Pour l'entrée, des œufs en gelée (ou aspic) et pour le dessert, le fameux moka praliné en forme de nid bordé d’œufs à la liqueur.
Comme boisson adulte: mousseux!

Pour les années 80, arrivent les crackers salés aux trois lettres et les saucisses cocktails chaudes.
Les enfants découvrent le cola! En entrée, des coquilles de poissons ou St Jacques et en dessert, enfin chez nous, des choux en forme de cygne remplis de crème chantilly.
La boisson est le "kriter".

Nous arrivons en 90 avec les mélanges exotiques à l’apéritif. En entrée, le saumon fumé se démocratise et arrive dans nos assiettes. En dessert, le fraisier ou framboisier sont de mise!
Le champagne coûte moins cher, il devient le compagnon idéal de l’apéritif au dessert.


2000 débarque et nous mangeons du surimi et des tomates cerises! 
Les enfants boivent du champagne pour enfants ou jus de pommes pétillant.
En entrée, salade périgourdine ou foie gras et au dessert tarte aux fraises. 
Entre en scène, les crémants de région car entre un champagne moyen et un bon crémant, on choisi le second.

Et maintenant? 
Et bien, les verrines sont passées par là. Du coup, on zappe l'entrée pour ne déguster que de petites quantité de produits différents. Pour les enfants, je constate que le cola est toujours présent même si on le prend Zéro. 
Pour le dessert, on aime le tiramisu de fraises ou la salade de fruits accompagnée de biscuits tel que les financiers.
On aime surprendre ses invités avec un vin moelleux de grand cru ou un champagne millésimé.

Le constat est que nos assiettes se sont allégées avec le temps, les desserts surtout.



Maintenant,à vous de me dire ce que vous aviez au menu dans votre jeunesse:
 ici ou sur facebook!

Bon weekend à tous! 

2 commentaires:

  1. Elle est charmante, cette petite vache, ça change des lapins et des cocottes !!!

    Quant au crémant, je suis à 200% d'accord avec toi !

    Des bisous et une belle soirée.

    *

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne nuit Anne-Laure et merci pour tes visites!

      Supprimer